Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

24 bonnes nouvelles pour la planète en 2018 – par Brut.

Quand on entend tout ce qui ne va pas sur notre terre, cela fait vraiment du bien de visionner une vidéo qui démontre des jolis progrès faits en 2018. Nous avons tellement tout en main pour bien faire, cela vaut grandement la peine de s’investir pour réinstaller l’équilibre. Et chacun d’entre nous est une pierre à l’édifice…

Comme par exemple, en Belize, l’exploitation pétrolière est désormais interdit dans ses eaux.

En Pakistan, la population de dauphins de l’Indus est en progression. 1816 individus en 2017 contre 1200 en 2001.

En Brésil, le gouvernement ne va plus financer les projets de barrages hydroélectriques sur le fleuve Amazonas.

En Angleterre, les microbilles de plastiques qui se trouvent dans les produits de beauté, comme exfoliants et qui empoisonnent les poissons, viennent d’être interdits.

En France… et en Suisse !, le gypaète barbu qui avait disparu des Alpes a été réintroduit depuis 1985 avec succès et compte ajh. 300 espèces. C’est le deuxième plus grand oiseau après le condor avec 2m de largeur et avec de la couleur jaune (Ce qui est beau, c’est qu’une très bonne amie à moi, Virginie, en a vu un qui a tourné devant sa maison, juste le jour avant l’accouchement de sa fille).

En Inde, la population du lion asiatique qui vit dans la forêt de Gir a passé en 65 ans de 100 à 600 espèces en 55 ans.

Singapour vient de bannir les soupes des ailes de requin ! 3800 restaurants et pleins d’écoles en sont concernés. La pêche pour cette soupe est aussi responsable d’une grande surpêche de multiples espèces de requins !

Au Brésil, 61 entreprises s’engagent pour la protection de Cerrado, bien moins connu que l’Amazonie, mais arbitrant 1/3 de la biodiversité du pays.

La Russie vient de créer la plus grande réserve terrestre terrestre et marine en Sibérie. 6 mio d’hectares en tout, dont 5 marines. Phoques, bélugas, morses et pleins d’autres animaux sont concernés.

Le Portugal a produit plus d’énergie renouvelable en mars 2018 qu’il faut pour alimenter le pays en électricité. 103 % d’électricité ont été produits grâce aux éoliennes et barrages. Ce qui a permis l’éviter l’émission de 1.8 mio CO2.

En Congo, suite à leur programme Plan d’action National ivoire, 10 arrestations de trafiquants d’ivoire ont eu lieu et plusieurs dizaines de kilos d’ivoire ont été interceptés.

En Nouvelle Zélande, suite à leur volonté d’utiliser 100 % d’énergie renouvelable en 2030 et carbon neutre en 2050, a interdit toute exploitation futur exploitation gazière et pétrolière dans ses eaux.

En Mexique, les jaguars menacés d’extinction, ont augmenté de 20 % en 8 ans, ce qui est une hausse de 4800 espèces.

En Colombie, la forêt amazonienne a maintenant d’un point de vue légal les mêmes droits qu’un être humain. La plus haut court de justice du pays a ordonné au gouvernement de protéger la forêt en la reconnaissant comme une entité possédant des droits.

A Madagascar, après avoir perdu 20 %, des volontaires ont replanté plus de 900’000 palétuviers, le principal arbre constituant les mangroves et qui stabilise le système marécageux dans des zones côtières. 8000 hectares de mangroves sont protégés et 150 restaurés.

Le gouvernement australien investit 379 millions dans la protection de la grande barrière de corail. Le plus important investissement dans ce pays dans l’histoire du pays. L’argent sera investi dans la préservation de la qualité de l’eau et la lutte contre l’acanthaster pourpre, une espèce invasive qui s’attaque aux coraux.

Bombay en Inde int d’interdire les plastiques en usage unique. Ceux qui continueront à l’utiliser seront réprimandés avec une amende allant de Euros 80 à 400.-.

En Indonésie, la déforestation a diminué de 60 % en 2017.

En Nouvelle Calédonie, l’ensemble des récifs coralliens vierges vient d’être sanctuarisé. C’est donc un récif épargné par la pollution et la surpêche, même le réchauffement climatique. C’est 1.5 % des récifs coralliens qui se trouvent dans le monde, dont un tiers se trouve en Nouvelle Calédonie. Désormais, ces récifs coralliens vierges sont classés comme réserves naturelles.

Au Canada, le gouvernement s’attaque aux pesticides nocifs pour l’écosystème et pour les abeilles. D’ici 3-5 ans, ils feront disparaître 2 produits nocifs du marché : la clothianidine et le thiaméthoxame.

A Yellowstone, les 700 grizzlis y vivant continuent à être protégé.

En Angleterre, la production de l’énergie renouvelable a triplé en 5 ans, alors que celles des centrales du charbon vient de diminuer d’un tiers. Les énergies fossiles ont donc une productivité inférieur au renouvelable et toutes les centrales à charbon britanniques devraient fermer d’ici 2025.

La Chine vient à nouveau interdire le commerce des cornes des rhinocéros et d’os de tigre.

Dans les océans, le deuxième plus grand mammifère après la baleine bleue, le rorqual commun, n’est plus une espèce protégée. L’on estime 100’000 espèces dans le monde.

Coco Tache supports

Les Kogis, les gardiens de la mère terre au service de la planète.

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account