Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Dialogues avec l’animal à Paris, la réalliance humain – animal – vivant, ne peut plus être ignoré.

Je savais que ça allait être magnifique, que nous allions comprendre quelque chose d’essentiel. Mais j’ignorais à quel point cette conférence à Paris allait nous secouer tous. Ça commençait très fort déjà le samedi matin à 10.00, avec un film, une dance, où l’être humain se fond avec l’animal. Des images à couper le souffle, une musique prenante, emballante, transformant. Déjà avec ce film là, les accoucheurs Romain, Bénédicte et Sylvie nous avaient donné le tact de ce qui allait suivre. Une conférence après l’autre, des images, des films, des intervenants époustouflants. Ça commençait tout simple, avec une explication détaillée du pourquoi nous nous retrouvions tous ici à Paris à la Maison de la Radio, 10 ans après que l’idée a été insufflée à Romain par ses amis sur 4 pattes. Pour l’amour de l’animal, pour l’amour de la terre, pour nous faire comprendre que tous les animaux viennent dans notre vie pour nous faire comprendre quelque chose. Des larmes coulaient à flot ce weekend à Paris, tellement grande était la puissance du message transmis. On a entendu l’histoire de Michèle Bourton, qui a été violentée par sa « génitrice » maman seulement 11 jours après sa naissance ! qui avait ensuite été placée dans un foyer durant les premières 5 années de sa vie, avant de revenir auprès de sa génitrice, qui a continué ses actes violentes sévices physiques et qui l’a enfermée dans une cave avec une petite fenêtre sans verre. Un soir, Michèle, qui a tellement froid avec ses 6 ans à peine, a prié Jésus, lui demande de l’aider. Et ce même soir commence à arriver par la petite fenêtre des chats, d’abord un, ensuite deux, pour finir avec trois ! Là pour l’enlacer et tenir chaud à son petit corps la nuit. Les actions violentes de cette mère continuent, et tous les jours, pendant que Michèle se fait arracher de sa cave, les chats se cachent ! Durant ses 11 années enfermées, la mère n’a jamais su qu’il y avait des chats, même pas des bébés chatons. Michèle se fait adopter à l’âge de 16 ans et termine ses études à 32 ans. Aujourd’hui, elle dirige l’école et collège indépendant Candide qu’elle a fondé et où une dizaine de chats sillonnent librement les salles de classe en accompagnement des étudiants. Et à la maison, tous les soirs, installés sur le côté pour la soulager de ses douleurs continues, handicapée à 80 % dû à la maltraitance survenue dans sa jeunesse, un chat lui lèche son dos. Dans une communication animalière elle apprend que ce chat s’est réincarné que pour elle, pour la soutenir sur son chemin, depuis qu’elle a 5 ans ! C’est ça aussi, Dialogues avec l’Animal rend palpable le fait que la réincarnation existe. Aussi longtemps que nous avons besoin des animaux dans notre vie, ils reviennent toujours ! Nous entendons l’histoire de Frédérique Pichard avec ses dauphins qui nous explique que quelques uns ont choisi être des ambassadeurs, choisissent le contact avec l’humain pour nous réveiller à notre véritable nature. Se mettant à disposition pour activer notre propre réalliance ciel-terre. Elle me confirme en même temps au niveau personnel qu’ils sont les gardiens de l’espace – jusqu’à ce que nous nous réveillions de notre rêve de la séparation – et créent un pont entre le visible et l’invisible. Elle nous explique comme elle avait organisé un colloque au bord de la mer, initié par un appel des dauphins à notre conscience, et comment ils ont débarqué à 20 le soir même du début, dans cette baie où l’on ne voit que très rarement des cétacés, et toujours moins en nombre. Cela me rappelle ce que Christina von Dreien, cette fille qui est née avec une pleine conscience (hors conférence), a dit concernant les dauphins et la famille des baleines. Une fois que nous aurions repris notre pleine responsabilité, ils nous nous délègueraient à nouveau notre tâche.

Une autre intervenante, Michèle Choquet nous relate les tests réalisés par le scientifique Cleve Backster, comment la matière vivante réagit à la douleur par exemple. Comme un œuf qui repose à côté d’une eau bouillante réagit quand on menace d’y jeter un autre œuf. Ernst Zürcher, un ami et autre intervenant sur l’intelligence des arbres, m’explique en même temps comment le scientifique Rupert Sheldrake aurait appris un exercice difficile à des rats à Berlin, et dès que ces rats à Berlin l’avaient compris (intégré au niveau de leur conscience collective), leurs congénères en Russie le maîtrisaient d’office. Il nous dit aussi pendant sa conférence que les animaux soutiennent avec leurs chants la pousse du végétal ! Une autre preuve flagrante de la mémoire du végétal ; un participant dans la salle (Jacques Collin, ayant participé à l’introduction du livre de Cleve Backster «  l’intelligence émotionnelle des plantes » ) nous offre un exemple ébouriffant : un meurtre se produisit dans une grande ville. 6 personnes ont été arrêtées comme potentiels assassins, aucun témoin, sinon une plante d’appartement. Les scientifiques chargés de cette affaire ont donc fait venir les 6 suspects dans le lieu du crime tout en ayant mis des capteurs sur les feuilles de la plante et ils ont fait défiler les suspect l’un après l’autre, jusqu’à ce qu’elle réagisse… au passage du meurtrier !

On apprend aussi que si l’on prélève un peu de la salive (leucocytes) d’un porteur, que ce dernier quitte le lieu pour partir très loin (a des centaines de kms), les leucocytes sous investigations (électrodes branchées) réagissent aux sensations/émotions vives du porteur (pourtant très éloigné physiquement) qui a prêté son nectar.

Tout est lié, et les animaux ont un message immense à nous apporter, il n’y a juste plus de doute. Tippi, cette jeune fille qui vivait avec ses deux parents à la façon Mowgli jusqu’à ses 10 ans en Namibie et qui avait lié des relations très fortes avec tous les animaux du bush, que ce soit un éléphant, un léopard, une autruche etc…, nous résume très bien dans sa compréhension d’enfant ce que nous sommes venus ici pour comprendre : « La formule magique, c’est de penser très fort au Dieu de l’amour des animaux, et il nous protégera ! »

L’alliance humain – animal – vivant, ne peut plus être ignorée. Il n’est juste qu’une question de temps pour que cette compréhension se fraye son chemin de notre subconscient dans notre conscience journalière. A ce moment là, nous aurons pleinement compris que la séparation n’existe pas et que nous sommes tous un. A ce moment là, la paix dans le cœur et sur terre s’installera.

En attendant, je vous donne déjà ce rendez-vous incontournable l’année prochaine à Paris, quand Dialogues avec l’animal ouvrira pour la deuxième année les rideaux sur ces êtres d’exceptions, co-créateurs de notre vie ici-bas.

Les vidéos de toutes les interventions de Dialogues avec l’Animal seront petits à petits partagées sur leur site et sur Youtube.

Coco Tache supports

Comment Diabolo est devenu Spirit

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account