Vous connecter avec vos identifiants

ou    

[fbl_login_button redirect="" hide_if_logged=""]

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

En ce 8 mars…

Difficile, en se levant ce matin, de passer à côté de la sacro-sainte « journée de la femme »…Après la fête des mères, celle des grands-mères et cette foutue Saint-Valentin, on peine à voir ce que l’on pourrait encore inventer pour sauver les fleuristes, les chocolatiers et les vendeurs d’aspirateurs (!). La journée de la femme, c’est tous les jours. Comme celle des droits de l’homme ou la fête des pères. L’amour, le respect et la gratitude, c’est 365 jours par an. Ou alors ça n’en est pas. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Si l’on entend par journée de la femme « un jour pour y penser et tout le reste de l’année pour la négliger », il est urgent de la rayer du calendrier. Je ne vais pas parler ici de tout ce qui reste à accomplir ; bien d’autres s’en sont chargés depuis l’aube.
Cet évènement médiatico-commercial a toutefois eu le mérite de m’amener à me poser des questions sur les femmes de ma vie. De ta mère à ta grand-mère en passant par tes enseignantes, les amies de la famille et les voisines, jusqu’à celles que tu croises dans la rue ou à la plage, les femmes de ton enfance te façonnent. Elles fondent ton estime de ton genre, contribuent (volontairement ou non) à l’édification de ta féminité et sont partie prenante dans le rapport que tu entretiendras ensuite avec la vie, le monde, les hommes. En cela, peu importe que l’on se construise en résistance, en opposition ou en adéquation à leur contact, elles sont infiniment précieuses. Durant de nombreuses années, j’ai eu un rapport ambigu avec le monde féminin, qui m’apparaissait peuplé d’être étranges, parfois superficiels, souvent hypocrites et presque toujours conflictuels, dans lesquels je ne me reconnaissais pas.
Et puis, je vous ai connues. Vous. Mes amies. Les femmes de ma vie. Vous, si belles, si intelligentes, si brillantes, si saines, si droites, si drôles, si femmes. Tellement femmes. Tellement vous. Tellement tout. Chacune à votre manière, vous m’avez appris que l’on peut briller de mille feux sans éteindre quiconque, réussir sans se jalouser, se réjouir sans envier, aimer sans espérer, donner sans attendre, pleurer sans raison et rire sans motif. Grâce à vous, j’ai découvert que le véritable monde des femmes, bien loin d’être réduit à l’image que j’en avais, était un espace merveilleux situé derrière une porte fermée tant et aussi longtemps que l’on avait pas franchi une étape évidente : accepter et aimer celle que l’on est soi-même.
De là naissent des relations d’une incomparable intensité. Parce que des femmes qui s’aiment pour de vrai, elles se soutiennent, se motivent, s’élèvent. Elles sont là les unes pour les autres quand il n’y a plus de mouchoir dans le paquet, plus de larmes dans les yeux, plus d’envie de se relever, plus d’espoir. Elles se tiennent debout mutuellement et se mettent à plusieurs pour tenir ensemble les morceaux de celle qui en a besoin. Ensemble, dans le partage sincère de l’amour et la joie, elles sont fortes. Plus encore. Elles sont invincibles.
A vous, mes amies extraordinaires que j’aime tant, mes femmes si merveilleuses et si précieuses, ainsi qu’à toutes celles qui sont splendides les unes pour les autres et pour le monde autour, magnifique journée deS FemmeS.

Marie Majkowiez supports

Honesty je t’aime – l’union fait la force

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2022 all right reserved - 7sky.life | création site internet by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

[fbl_login_button redirect="" hide_if_logged=""]

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account