Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

La championne de Freeride Estelle Balet meurt dans une avalanche en Valais à 21 ans.

ESTELLE!!!

Estelle, Estelle, Estelle, NON, pas toi, pas si tôt … C’est pas possible ! Estelle, tu es une jeune femme tellement fantastique, avec un talent incroyable, la beauté et la joie en personne !!! Comme la vie peut être belle, autant elle peut nous donner, autant elle peut nous prendre, d’une seconde à l’autre. Tu as été une telle source d’inspiration pour beaucoup d’entre nous, une rideuse extraordinaire, nous avons juste adorée ta fraîcheur, ta gentillesse et ta générosité! Tu étais une des meilleures freerideuses de la planète, tout en restant totalement humble, terre à terre, reconnaissante pour la vie que tu as reçu. Ton départ laisse un grand vide chez tous les gens qui t’aiment, Géraldine Fasnacht, ton ami, entraîneur et inspiration, Emilien Badoux, ta famille et tes amis, l’ensemble du Freeride Worldtour… Estelle, le chemin que tu a pris a déjà été empreint par un trop grand nombre de tes collègues et copains … Nous sommes sûrs que tu seras grandement accueilli par tous les Gilles Voirols, Craig Kellys, JP Auclair, Dean Potters et ce qui t’attends est juste magnifique ! Mais tu laisses certainement en chacun de nous cette question du pourquoi … pourquoi avais-tu besoin de partir si tôt? OUI, notre communauté de freeride a un nouvel ange, avec de longs cheveux blonds et la douceur en personne qui veille sur elle. Tu resteras toujours dans nos cœurs et nos esprits, et je te remercie pour tous les beaux moments vrais et sincères que tu nous as offerts dans notre vie ! Dans une profonde tristesse pour ceux qui restent et tes proches, et de cœur à cœur — Ta Coco & 7sky Dreamteam.

« J’aime ma vie… la vie » Article paru en décembre 2013

Texte  / Corinne Tâche-Berther
Image / Dom Daher/freerideworldtour.com

ELLE ADORE LES MONTAGNES ET LA NATURE, ET CE DEPUIS TOUTE PETITE. CELA N’A RIEN D’ÉTONNANT PUISQUE CETTE ÉTUDIANTE ORIGINAIRE DE VERBIER EST PASSIONNÉE PAR LE FREERIDE ! A SEULEMENT 19 ANS, ELLE EST DÉJÀ, NOTAMMENT, EN TÊTE DU FREERIDE WORLDTOUR.
« Il n’y a rien de tel qu’un beau coucher de soleil », nous affirme cette jeune femme à la chevelure blonde, originaire de Verbier, avec un grand sourire, alors que nous la rencontrons à la Brasserie du Bec. Elle croque la vie à pleines dents. « Pour moi, il n’y a rien de plus génial que de passer une journée dans la neige avec des amis… C’est ce que je fais à chaque fois que j’ai des jours de libres. Je ne suis pas une fille de la ville même si j’adore la mode, le shopping et la vie citadine. C’est dans la montagne que je me sens vraiment bien. Être ici, tout simplement, observer la nature, c’est cela que j’aime et c’est aussi comme cela que je recharge mes batteries. »

Freerideuse et fan de mode ?
Les gens ont tendance à penser qu’on est un peu des garçons manqués mais, souvent, c’est faux. J’adore faire les magasins, j’aime la mode et, la plupart du temps, je porte des jupes et je suis donc une vraie fille. C’est important que nous, les snowboardeuses, ne représentions pas des stéréotypes de filles endurcies, par exemple, ou bien impulsives et ou au mental fort.

As-tu un mental d’acier ?
Plus le mental est solide, mieux c’est… mais ce n’est pas évident. Je doute aussi parfois énormément. Sur le terrain, j’ai tout simplement moins d’expérience que beaucoup d’autres snowboardeurs et ce n’est donc pas toujours facile pour moi. Parfois, j’ai le moral complètement à plat mais je dois avouer que c’est motivant de se donner à fond dans quelque chose et je pense qu’une snowboardeuse au mental d’acier peut réussir à faire tout ce qu’elle veut. Quand on arrive à prendre sur soi et qu’on continue d’y travailler, on réussit un jour ou l’autre. Pour cela, il faut aussi une dose de confiance en soi… et d’expérience.

Qu’est-ce que cela te fait d’être là où tu es aujourd’hui à seulement 19 ans ?
C’est génial. Je ne peux que m’extasier devant ma vie. Pendant que mes camarades de classe sont assis sur les bancs de l’école, je m’envole vers le Canada. C’est très enrichissant. Je découvre sans arrêt de nouvelles choses ; je trouve cela génial et cela m’inspire. Aujourd’hui, je ne me verrais pas du mener une vie qui se limite à l’école et aux week-ends. Je n’ai jamais autant profité de la vie que cette année ! J’aimerais juste pouvoir profiter de tout, multiplier les expériences et voir où tout cela me mène.

Quel rapport as-tu avec le monde « en réseau » ?
J’aime beaucoup. Avant d’être sur Facebook, cela ne me faisait pas envie mais, depuis cette année, je m’en sers pour communiquer. Je raconte ce que je fais, j’y mets des anecdotes amusantes et je montre à quoi ressemble ma vie. J’y consacre beaucoup de temps. J’aime énormément Instagram. Partager des photos. Un beau coucher de soleil ! Tout est toujours plus beau sur Instagram ! On a l’impression d’être que la réalité est un pays de rêves. Pour un athlète, être sur les réseaux sociaux et partager ce qu’il fait avec les personnes qui le suivent est aujourd’hui presque incontournable. Je suis Xavier De Le Rue, Anne-Flore Marxer et j’aime les personnalités qui postent tout simplement de belles photos pour inspirer les autres. Pour les sponsors, c’est
également important d’être présent sur les réseaux sociaux car ils peuvent se contenter de reprendre les publications de leurs athlètes !

Quel est le dernier grand moment que tu aies vécu ?
C’est bien sûr la naissance du bébé de ma cousine. Ça m’a tellement touchée, et puis je suis devenue la marraine du petit Louis ! Le fait de tenir tout d’un coup cette petite chose dans mes mains, c’était absolument magique !

Quels sont les athlètes qui t’inspirent ?
Xavier et ce qu’il fait aujourd’hui ! Samuel Anthamatten qui possède une imagination débordante et qui fait sans cesse de nouvelles découvertes. Je me dis aujourd’hui que ça doit être géant d’avoir ce type de vision du monde. Sa vie ne se limite pas au freeride ; il repère aussi tout ce qu’il y a autour ! Sverre me fascine également. Il filme, ride, possède sa propre marque… tout ce qu’il entreprend est lié au ski et tout est connecté. J’admire les gens qui se sont adaptés à cette branche. Pendant le Freeride World Tour, on a aussi affaire à tous les types de métiers possibles et ce sont des métiers fascinants. L’organisation, les journalistes, les supporteurs… C’est aussi un plaisir de pouvoir inspirer de gens à mon tour. J’ai une seule devise valable en toutes circonstances : en profiter maintenant autant qu’on peut car ça ne durera peut-être pas toujours.

Estelle Balet conduit une Audi. Elle est sponsorisée par Swatch, Patagonia, Julbo, Ride Snowboards, SkiService Verbier, Walker AG et Verbier.

Coco Tache supports

''7sky.life - Building a beautiful world''

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account