Vous connecter avec vos identifiants

ou    

[fbl_login_button redirect="" hide_if_logged=""]

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Et alors, que pourrais-je faire, moi ?

Quel puissant message d’espoir qu’apporte le COVID 19 en amenant même certains des défenseurs les plus acharnés du système économique dominant à se poser des questions sur un système qui révèle son immense fragilité.

Car après tout n’est-il pas incroyable qu’un microscopique virus mette à genoux en quelques semaines le système économique le plus puissant que la planète n’ait jamais connu ?

Mais la bataille du bon sens contre l’égoïsme outrancier du système a à peine commencé. De puissants représentants de ce dernier croient encore qu’il pourrait – et devrait – être sauvé. Même nos gouvernements parlent de renouer avec la croissance. Il n’y a rien de mauvais dans la croissance en tant que telle – elle est même à imiter sans limite s’il s’agit de la croissance de la compassion ou de la sagesse. Mais la croissance peut aussi être totalement maladive, comme la croissance d’une tumeur cancéreuse telle que celle engendrée par un système économique qui n’a d’autre objectif que l’accroissement maximum du profit dans un minimum de temps pour une minuscule minorité (environ 130 multimilliardaires concentrent une fortune équivalente aux revenus de 40% des plus pauvres de la planète). Une telle croissance ne peut qu’engendrer le désastre – et le désastre est déjà total depuis bien plus d’une génération pour les 40% mentionnés.

Alors que pouvons-nous faire, vous et moi ? C’est là LA question qui nous concerne tous.

Il n’y a évidemment pas une bonne réponse. Certains seront conduits à l’action politique, ou même amenés à joindre des mouvements de contestation marginaux. D’autres s’impliqueront à fond dans des campagnes mondiales de toutes sortes, telles celles de Greenpeace par exemple. Certains changeront leurs habitudes de consommation. D’autres se verront plutôt attirés par la communication, l’écriture, le journalisme et d’autres encore par des actions de type syndical. Et une très petite minorité se laissera tenter par le travail spirituel, qui peut-être extraordinairement efficace, même dans des situations de crise extrême, comme dans le cas de ce guérisseur spirituel du Rwanda qui, pendant le terrible génocide de 1994, réussit à calmer une bande de tueurs psychotiques fous qui, au milieu de la nuit, avaient envahi sa maison brandissant des machettes avec l’intention de dépecer toute la famille. Deux heures plus tard, ces hommes quittaient sa maison sans avoir touché un cheveu de la tête de ses habitants. (Voir mon livre Vivre sa spiritualité au quotidien, p.126-127)

Nous ne POUVONS PAS nous empêcher d’être concernés dans le monde totalement interconnecté dans lequel nous vivons, un monde où aider mon prochain, c’est m’aider moi-même.

Manuela Meier supports

Rien ne peut arrêter ce qui arrive actuellement à l'humanité

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2022 all right reserved - 7sky.life | création site internet by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

[fbl_login_button redirect="" hide_if_logged=""]

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account