Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

La preuve de notre connexion au végétal / nos plantes !!!!! mon histoire ahurissante de ce WE à la maison !

J’ai l’honneur ici de te partager une histoire exceptionnel, qui est le point sur le i de ma propre compréhension de Dialogues avec l’Animal. Elle nous parvient directement de Bénédicte Fumey, l’une des trois organisateurs de cette extraordinaire conférence. Elle a commencé à arriver le soir même quand elle était avec Ernst Zürcher et avec Michèle Choquèt sur scène pour parler du rapport du vivant sur l’environnement… Je me permets de relater l’histoire telle qu’elle m’a été transmise. Gratitude, et asseyez vous, car ça fait quelque chose avec nous, quand on commence à comprendre combien les plantes nous parlent…

Chères toutes et tous

j’ai relaté à Romain et Sylvie/Tippi l’histoire incroyable de ce qui est arrivé ce WE entre moi et ….. ma plante verte ! vieille comparse de 27 ans, vivant à mes cotés, dans mon bureau, donc ayant partagé bon nombre d’heures avec moi…

Comme vous le savez, samedi après midi, nous avons parlé de la connexion du végétal au vivant , aux être humains, à la résonnance des plantes à nos émotions…. je savais par les travaux de Cleve Backster que les plantes s’attachaient à leur « soignant » puisqu’elles réagissent aux émotions de ces derniers (par ex s’ils sont stressés, malheureux, ou heureux etc…) ; mais cela va encore plus loin….. elles nous remercient !

Samedi soir, je suis rentrée chez moi et  j’ai senti /une odeur que je connaissais mais je n’avais pas l’esprit à aller « vérifier »

Le dimanche , idem, rentrée trop tard et pleine d’émotions mais l’odeur était telle que je n’avais plus de doute sur l’origine. 

Le lundi, 1er pas en bas de mon lit et… appel de ma plante,  je me précipite vers elle et je m’effondre en larmes  …..

Regardez…

Ma plante verte venait de faire une fleur …… une fleur me direz-vous ? oui mais quelle fleur et dans quel contexte !  

–       Elle n’en fait qu’une par an depuis des années et l’a déjà faite cet été

–       Elle est totalement hors saison par rapport à ses habitudes (automne au lieu du printemps/été pr elle)

–       En a fait une GIGANTESQUE (50 cm……)  au lieu de 15/20 cms

–       Un ami, médecin alchimiste, lundi, me fait remarquer de suite qu’elle est en forme de « croix »

J’ai immédiatement su, par l’odeur,  qu’elle l’a commencé samedi et terminé dimanche (et non pas une semaine avant ou une semaine après ) afin que je fasse le lien …entre ce que j’ai dit à la table ronde et ce qu’elle fait ; car mm si je connais cette interconnexion « rationnellement » …. je ne la vois pas tjrs dans les faits du quotidien car une plante ne peut ni se mouvoir, si émettre des sons, alors que lui reste t-il ? sa croissance et floraison !!! 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là ….

Ma plante a  donc 27 ans ! bel âge et je l’ai depuis bébé ;  elle se développe comme elle peut (ne l’ai jamais remporté, guère mis d’angrais … – L ) , mais a atteint 2m80, puis  a tourné  en contournant la fenêtre …..(au total elle doit bien me faire 4m !)

Je ne me rappelais plus du tout l’espèce végétale que c’était ….

Or, Michèle, en voyant la photo me dit « mais Béné…. Tu as vu , c’est un Dracaena »….. soit la plante sur laquelle cleve B a fait sa découverte 1ere ce soir du 22 Février 1966 ! tiens tiens…. Quelle « coïncidence » !

Et comme pour Romain, j’ai encore pris une couche en découvrant le fait suivant :

Hier soir, je vais sur internet pour vérifier la taille classique des fleurs car là, franchement, je la trouve gigantesque et les qq photos que j’avais vu étaient assez petites.

Et là, je découvre que les Dracaena, sont des plantes d’appartement car tropicales , et de fait, fleurissent ….. mais quasi jamais en appartement…. Seulement en pleine terre dans les pays tropicaux ;

Dracaena fragrans est nommé ainsi à cause de ses fleurs très parfumées, mais apparaissant rarement en pot. Dans des conditions exceptionnelles et s’il dispose de beaucoup de place, ce dracaena pourra atteindre 3 m de hauteur. En général, il dépasse rarement 1,50 m pour un étalement de 80 cm. Les feuilles sont vert brillant et mesurent 60 cm de longueur. Un peu arquées, allongées et pointues, elles ont 10 cm de large. On connaît surtout ce dracaena pour ses variétés panachées :

L es dracaena fleurissent rarement lorsqu’ils sont cultivés à l’intérieur des maisons. Toutefois, lorsque qu’il fleurit, le dracéna produit habituellement une hampe florale qui comporte plusieurs fleurs blanches, très odorantes.

Carte d’identité:
De la famille des Agavacées, le Dracaena marginata est originaire de Madagascar et d’Afrique tropicale.
Tige fine droite, mais solide, couronnées de 20 à 30 feuilles vert-sombre de 30 cm de long, persistantes, étroites bordées de brun-rouge, formant une touffe ébouriffée.
Hauteur: 2 à 3 m pour un encombrement de 60 cm en culture d’intérieur.
Floraison: Elle est très rare sur des plantes cultivées en appartement, néanmoins les fleurs blanches sans valeur décorative(
è Béné : c’est pas vrai, elles sont superbes !!!! comment écrire cela !!!! ) peuvent apparaître.
Type de végétation : vivace non rustique sous nos latitudes.

Or la mienne,  fleurit ….. depuis 2012 ! (j’avais pensé, « sottement » cette année-là, qu’elle avait atteint l’âge de maturité mais bon, en y repensant, elle avait déjà 21 ans !!! )

Et bien non …. Elle a fleuri qq semaines ou mois après , qu’avec Michèle,  nous ayons discuté de faire paraitre le livre de Cleve Backster en France. Ma plante est dans mon bureau à 2/3 m de moi et n’ a pas loupé une miette de mes conversations téléphoniques tant avec Michèle qu’avec Trédaniel.

Alors si vous avez un doute sur l’interconnexion du végétal à l’humain, …. Et bien cela ferait bcp de hasard….

Si jamais j’avais encore des œillères, elle a mis le paquet ! Et elle a quand mm fait fort cette fois ci… 2eme floraison,  en plein automne, d’ une fleur d’un demi mètre, il faut y aller quand mm !!!!

Là,  j’ai la preuve que le végétal était derrière nous, comme les éléphants et comme tous les animaux,… Cette plante a fleuri pour me/nous remercier de ce que nous faisons collectivement pour elles, pour nous soutenir !

Elle ne pouvait pas le faire mieux car je suis fan de fleurs… qui plus est odorantes – et là, je suis servie ! 

Je vous embrasse

Béné

Coco Tache supports

Dialogues avec l’animal à Paris, la réalliance humain – animal – vivant, ne peut plus être ignoré.

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account