Vous connecter avec vos identifiants

ou    

[fbl_login_button redirect="" hide_if_logged=""]

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

La Respiration Alchimique – Dans le Souffle, la Présence et l’Accueil, ce qui est voilé au fond de nous se dévoile

Une respiration consciente et connectée qui ouvre les portes du ressenti profond et nous reconnecte à notre nature essentielle…

Dans le Souffle, la Présence et l’Accueil, ce qui est voilé au fond de nous se dévoile, et ce qui est figé se relâche, se dénoue et se transforme.

Dans la lignée de la Respiration Holotropique et du Rebirthing, la Respiration Alchimique vient de l’école Alchemy of Breath d’Anthony Dunkley à Bali. Cette pratique du Souffle associée à la Métathérapie de Marie-Madeleine Alliot à Paris ont donné naissance à la Respiration Alchimique. Ces deux techniques sont liées au travail alchimique dans le sens qu’elles permettent de transmuter notre plomb intérieur en Or : elles transforment nos énergies lourdes, nos peurs et nos douleurs, en énergies légères et lumineuses : en paix et en amour…

Ces deux approches complémentaires ont comme base de travail les sensations du corps : la Métathérapie permet de plonger en pleine conscience dans le ressenti corporel et d’identifier les sensations, les émotions qu’il y a derrière et les structures de croyances sous-jacentes, tandis que la respiration connectée va intensifier ces ressentis, ouvrir les espaces obscurs et libérer les émotions bloquées. Ces pratiques permettent une exploration profonde de soi et une libération des mémoires cellulaires… on peut dire que le corps physique est la bibliothèque du subconscient, tout est écrit là, dans la mémoire des cellules. Par l’intensité du Souffle, on amène beaucoup d’oxygène, donc de prâna, d’énergie de vie, dans le corps et on réveille le réservoir de mémoire de toutes ces cellules… Cela nous fait plonger soit dans des états extatiques de nous-mêmes, soit dans des zones plus inconfortables, non-résolues, voir douloureuses. Par l’accueil inconditionnel de tout ce qui est là, on va permettre à ces états figés de se relâcher, de s’apaiser et de se dissoudre. Toute la clé est dans l’acceptation de ressentir sans jugement, en pleine conscience.

En fait, soit on bloque ce que l’on ressent au fond de nous, on se dit «houlà, je n’aime pas ça, je ne veux pas ressentir cela» (cette tristesse, cette colère, cette angoisse…), ou on se dit «ok, c’est la réalité qui est là, je l’accueille telle qu’elle est, j’accepte de ressentir cette sensation physique, cette émotion, sans la juger… j’enveloppe avec amour cette partie de moi qui a mal et qui a besoin d’être reconnue, acceptée et aimée» et cet espace peut s’ouvrir et se relâcher jusqu’à ce que les sensations se transforment et libèrent les énergies de joie, de paix, de liberté et d’amour qui étaient bloquées là…

Finalement tout état de mal-être est une énergie lumineuse temporairement bloquée dans une émotion douloureuse ou une pensée limitative qui a besoin d’être conscientisée et perçue jusqu’au bout pour relâcher sa nature réelle rayonnante… on pourrait dire que toute souffrance est une porte initiatique vers un espace plus grand de qui on est vraiment. En suivant le fil rouge des sensations, on revient à un état originel de notre nature profondément libre et aimante. Ainsi, le mal-être et la souffrance nous indiquent que nous nous éloignons de notre nature essentielle et nous montrent le chemin pour y revenir…

Il est bon de savoir que derrière toute sensation corporelle, tout mal-être et toute maladie, il y a toujours une émotion cachée et une structure de pensée, de croyance, une image de soi, une manière de se percevoir ou de voir le monde. Tout se qui se passe dans notre conscience crée une sensation dans le corps physique : il est comme un miroir de notre conscience et de notre esprit. Tout se reflète dedans, jusqu’au plus hautes expériences spirituelles. Donc en rentrant profondément dans la sensation, nous pouvons déployer l’hologramme psychologique et sentir, comprendre, percevoir la structure consciente derrière…

Le Boudha parlait de trois niveaux d’inscription des sensations dans le corps :

  1. Les pensées/émotions éphémères sont comme un doigt que l’on passe dans l’eau, elles créent un sillage qui disparaît instantanément.
  2. Les pensées/émotions plus quotidiennes, mais passagères, auxquelles on ne s’attache pas, sont comme un doigt que l’on passe dans le sable au bord de mer… elles laissent une trace et s’effaceront à la prochaine marée.
  3. Les pensées/émotions que l’on remâche en permanence en y croyant dur comme fer : elles sont comme une taille dans la pierre avec un marteau et un ciseau ! Elles prendront beaucoup de temps et de travail pour être effacée.

Ainsi, tout peut prendre du sens, quant à ce que l’on vit et ressens… l’espace s’ouvre sur un univers intérieur riche d’information et de signification. La Métathérapie nous guide pas à pas sur ce chemin, pour voir ce qui est là et l’accueillir avec douceur et bienveillance…

Le praticien en Respiration Alchimique ne «soigne» pas, il accompagne la personne dans son travail d’exploration et de prise de conscience et la guide dans l’amour et l’acceptation de ce qui est pour laisser les choses se transformer. Ces pratiques nous rendent autonomes dans notre travail, car quand on a compris le principe, on peut le faire tout seul ! La compréhension de soi et des mécanismes interactifs entre le psychique et le physique nous permet de voir dans le miroir du corps et des événements ce qui se passe dans notre conscience et d’apprendre en conséquence. L’univers est un grand Etre qui nous enseigne les lois de notre esprit… C’est notre essence intérieure profonde qui nous tire vers son accomplissement dans le jeu de la vie…

D’ailleurs les mystiques en témoignent: lorsque nous sommes complètement alignés face à l’Absolu, face à la perfection de l’univers, nous sommes en état d’extase totale, nous montrant par-là, la justesse de notre état d’être. L’univers, l’Etre, l’existence nous apprennent à être conscients à travers ce que nous ressentons. Il n’y rien de bien, rien de mal à se sentir bien ou mal ! Juste un apprenti-sage aux mystères de la Vie!

Nous respirons en permanence l’essence de notre Etre infini. Chaque respiration peut devenir une connexion consciente qui nous inspire, et chaque inspiration, une aspiration vivante qui nous respire !

Sébastien Fazan 

Sébastien supports

Crop Circles

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2023 all right reserved - 7sky.life | création site internet by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

[fbl_login_button redirect="" hide_if_logged=""]

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account