Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Le Venezuela devient le premier pays à lancer sa Cryptomonnaie

Sacrée cryptomonnaie, tout le monde en parle, beaucoup investissent et s’attendent à des nouvelles richesses. Mais d’après certaines sources, fiables pour moi, il serait bien de ne pas foncer tête baissée dans cette monnaie qui sort aussi du néant, dont on ne connaît pas vraiment les émetteurs et qui pourra perdre pied très rapidement. Surtout SI des pays comme le Venezuela ou bientôt la Russie et certainement d’autres qui suivront, interdiront par exemple le Bitcoin chez eux. Voici l’annonce par Laurent Freeman, via Francisco Memoria, The Event Chronicle, pour se faire son propre opinion.

xxx

Plus de deux mois après que le président Nicolas Maduro a annoncé son intention de lancer la première cryptomonnaie parrainée par l’Etat vénézuélien pour essayer d’aider le Venezuela à lever des capitaux étrangers dont il a cruellement besoin, le Petro – soutenu par 5 milliards de barils de pétrole qui attendent toujours d’être pompés à partir d’un champ pétrolifère local – est maintenant une réalité.

Le Petro est un jeton ERC-20 à base d’éthéréum qui est censé être rattaché aux réserves notables de pétrole du pays. Le jeton de la cryptomonnaie, dont la valeur prévue est d’environ 60 $, sera divisible en 100 millions de parties, la plus petite étant le «mene».

Selon la source d’information latino-américaine Telesur, 82,4 millions de Petros seront d’abord disponibles, sur les 100 millions de Petros commandés par le président Nicolás Maduro. Le jeton, annoncé à la fin de l’année dernière comme un moyen de contourner les sanctions américaines, devrait être accepté comme méthode de paiement par le gouvernement vénézuélien et peut être acheté avec des devises fortes et d’autres devises de cryptomonnaies

Le Petro se distingue des autres monnaies virtuelles présentes sur le marché en étant la seule à être basée sur des actifs tangibles, à savoir les réserves de pétrole du pays, mais aussi celles de gaz ainsi que les stocks d’or et de diamants. Autre différence notable avec la plupart des cryptomonnaies existantes, le Petro est centralisé : il s’agit de la première cryptomonnaie émise par un État qui conserve tout pouvoir sur la création monétaire.

Au total, le Venezuela prévoit d’émettre 100 millions de Petro pour une valeur de 6 milliards de dollars, selon le président vénézuélien, cité par Telesur.

Dans une annonce, Maduro a été cité comme ayant dit :

«Petro est né et nous allons avoir un succès total pour le bien-être du Venezuela. … Les plus grandes et les plus importantes entreprises et blockchain dans le monde sont avec le Venezuela, nous allons signer des accords.»

Un manuel sur la façon d’acheter la cryptomonnaie sera maintenant disponible en plusieurs langues. La prévente symbolique a été lancée par le vice-président vénézuélien Tareck El Aissami.

Le Petro sera convertible en d’autres devises cryptomonnaies et en devises fortes. Le Venezuela, tel qu’il est couvert, prévoit de mener des activités internationales, principalement dans le secteur pétrolier, afin d’encourager son adoption. Cependant, la cryptomonnaie est controversée depuis qu’elle a été annoncée.

La controverse entourant le Petro :

Au Venezuela, le Congrès dirigé par l’opposition a déclaré la vente de cryptomonnaie comme un instrument «illégal et anticonstitutionnel». C’est considéré comme un «effort visant à hypothéquer illégalement» les réserves pétrolières du Venezuela.

Le Venezuela est confronté à l’une des récessions les plus graves jamais vues. Les citoyens du pays utilisent actuellement des cryptomonnaies pour survivre aux échecs du gouvernement, tandis que les rédacteurs en chef envoient des fonds pour soutenir ceux qui sont dans le besoin dans le pays. Récemment, une photo virale montre des enfants vénézuéliens nourris grâce au Bitcoin.

Selon Reuters, le Petro a déjà attiré des investissements de la Turquie, du Qatar, de l’Europe et même des États-Unis.

Note Exoportail : On peut relever une chronologie intéressante :

«Je vais avoir une réunion de travail très importante avec le président Vladimir Poutine, très importante pour l’avenir de la coopération financière, technologique, agricole et militaire entre la Russie et le Venezuela», a déclaré le président vénézuélien
  • Février 2018 : Lancement du Petro, une cryptomonnaie à base d’éthéréum, même intérêt que la Russie pour cette cryptomonnaie avec un fonctionnement centralisé comme pour le Cryptorouble.

CRYPTOROUBLE : LA RUSSIE VA LANCER SA PROPRE MONNAIE VIRTUELLE

Source : http://www.theeventchronicle.com/finanace/82-4-million-tokens-venezuela-launches-petro-cryptocurrency-pre-sale-2/

Coco Tache supports

WikiLeaks montre comment le CFR contrôle la plupart des médias

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account