Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Lettre à nous, les humains…

Depuis plus d’un demi-siècle, je nous observe, nous, les humains. Je suis allé dans nos écoles, j’ai regardé notre télévision, écouté notre radio.

Je suis allé dans nos cinémas, dans nos restos, dans nos grandes et petites réalisations.

J’ai marché sur des sentiers balisés par nous et aussi à l’écart de nous.

J’ai vu les plus grandes beautés et les plus grandes tristesses se côtoyer en silence comme si parfois l’une ne peut vivre sans l’autre.

Je fais partie des événements de notre passé, j’ai appris et désappris toujours au même rythme et avec la même fascination dans la découverte.

ET, j’ai appris à nous aimer…

Parce que nous avons la capacité de réagir face aux événements que nous en soyons ou non les auteurs.

Jamais je ne me porterais en accusation envers le comportement de l’un ou de l’autre car ces comportements, aussi erronés soient-ils, sont ceux que nous avons développés en tant que race.

Au fil des millénaires, nous sommes passés du chasseur au chassé, pour endosser parfois le rôle de l’un ou de l’autre.

Nous avons affiné notre façon d’être, car fondamentalement, nous sommes des animaux sociaux… et, à partir là, nous avons acquis la conscience.

La capacité de saisir les événements qui nous arrivent et de les transcender en solutions pour notre bien-être.

De se servir des exemples de la nature autour de nous pour satisfaire nos besoins.

Nous avons mis en place des dogmes et les avons défaits car ils ne répondaient plus à nos besoins du moment.

Aujourd’hui arrive encore cet instant.

Défaire les dogmes établis, les habitudes prises à un moment ou ceux-ci sont la vérité, parce qu’ils ne satisfont plus l’avancée de notre humanité.

Nous aimons faire des prouesses techniques pour prédire les catastrophes naturelles… et demeurons apathiques devant celles que nous créons nous-mêmes comme si nous redoutions de nous être trompés.

Mais la vérité du moment n’est plus applicable. La lumière qui se présente n’est pas due au hasard mais bien à l’évolution du passé.

Alors, il faut aller de l’avant et tout remettre sur la table une fois de plus.

Je suis heureux et le cœur léger de voir que ce sont des jeunes qui indiquent les changements que nous devons opérer. Mais ce ne sont pas eux qui ont inventés ces changements, ils sont ceux qui l’incarnent.

Alors en tant qu’humain, je ne peux qu’acquiescer devant la beauté de ces changements en retournant de bout en bout ma manière de croire la vie et de reforger avec amour de nouvelles balises pour l’avenir de l’humanité.

Denis Ouimet

Valérie Penven supports

Moulin de Vies, la maison qui guérit

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account