Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Malala – un prénom, un symbole

Texte / Nicole Kranz pour 7sky.life

« J’AI PEUR DES FANTÔMES LORSQUE LA NUIT TOMBE, MAIS JAMAIS, JE N’AURAI PEUR DES TALIBANS. » VISAGE D’UNE JEUNE ENFANT PAS COMME LES AUTRES. DES YEUX OÙ L’ÂME N’A PAS ENCORE PERDU L’INSOUCIANCE, MÊME SI SON CERVEAU A ÉTÉ TOUCHÉ DE PLEIN FOUET POUR AVOIR REVENDIQUÉ LE DROIT À L’ÉDUCATION.
Malala Youzafzai a deux paradis : celui que l’on rejoint après la mort et la Vallée de Swat. Son lieu de naissance, elle ne pensait pas, en nageant dans l’eau cristalline de la rivière, qu’un jour il serait envahi par le Diable. Les Talibans s’installent en 2004, en prétendant vouloir créer un Etat dans l’Etat, prônant l’ordre et la justice. Les jours passent et c’est dans une atmosphère sourde et pesante que le scénario prend l’allure d’un film d’horreur. Les femmes et les enfants sont pris pour cibles et subissent l’humiliation, un acte au quotidien dont les Talibans raffolent. Femmes interdites au marché, dans les cafés, ou même dans la rue. Les enfants, eux, ont droit à l’abolition des écoles. L’éducation effraie les plus faibles. La connaissance source de la non-violence, c’est dans le mutisme que les habitants de la Vallée de Swat survivent. Ne plus rester dans le silence, ne plus accepter le pouvoir de l’autre parce qu’il porte un flingue à la ceinture, Malala a osé ! Du haut de ses 11 ans, elle lance le débat et provoque. Elle revendique les droits à l’éducation. Intolérable de ne plus avoir accès aux bancs de l’école où les êtres humains sont égaux. Assis dans la même classe, c’est ensemble qu’ils construiront leur futur. Les Talibans transforment la religion et inventent une nouvelle Foi qui ne vient pas de Dieu. L’ignorance dicte la violence et la cruauté gomme les émotions. Le papier et le crayon sont bannis, ne reste que la soumission. Le peuple souffre, Malala continue son combat et n’hésite pas à faire parler d’elle aux médias. Ça y est, le message est lancé ! Le monde doit connaître la vérité sur ce qui se passe au quotidien à Swat, au Pakistan ! D’un père engagé dans le social et le droit de la femme, cette jeune fille tout juste adolescente ne dort pas la nuit, effrayée que l’on s’attaque à son patriarche. Elle ne pensait pas que les Talibans pourraient s’en prendre à la progéniture. « S’ils m’assaillent, je leur dirai que l’éducation est la solution et après, ils feront ce qu’ils veulent de moi ». Une balle dans le cerveau plus loin, c’est en Angleterre qu’elle panse sa plaie sans pour autant oublier les siens. À 16 ans, elle est la plus jeune personne nominée au Prix Nobel de la Paix et son livre Moi Malala est le porte-parole de l’importance de l’éducation. Un cours fait sur mesure a été mis en place à l’Université de Washington et sa fondation « Malala Foundation » est l’écrin d’une femme extraordinaire ! Avec une humilité qui n’appartient qu’aux Sages, Malala est LE symbole pour l’Humanité. Prenons-en conscience… 

Dreamteam supports

NO DIFFERENCE

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account