Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Mr. Maurer, vous ne trouvez pas qu’il est temps d’arrêter de faire la politique de l’autruche ?

Mr. Maurer, la Confédération est contre l’initiative Monnaie Pleine, pourquoi ? (sda/ats)

Ueli Maurer : Ça c’est une expérience et un risque très très grand pour changer notre système qui a beaucoup de succès qui fonctionne depuis des années et le risque de changer ça c’est trop grand pour les citoyennes et les citoyens.

Les initiants veulent redonner le contrôle de la masse monétaire à la Banque Nationale Suisse, pourquoi vous ne voulez pas ce contrôle ?

Tout d’abord parce que la BNS n’est pas d’accord avec ça on veut pas cette compétence et je pense aussi que la compétence n’est pas aux banques nationales on ne connaît pas le business et le risque et aussi plus grand, seulement 3 pourcent en Suisse sont au directoire de la Banque Nationale et ça c’est aussi un risque.

La Suisse est une place financière importante, elle pourrait faire preuve de courage dans ce domaine.

… Le risque est trop grand, je ne pense pas que la Suisse comme Place Financière mondiale avec beaucoup des entreprises multinationales peut expérimenter dans ce sens, personne veut comprendre, personne n’acceptera ça, le risque à la fin pour les petits Suisses et les Suisses est trop grand pour nous.

Source: bluewin.ch

XXX

Mr. Maurer, la Conféderation est contre l’initiative Monnaie Pleine, pourquoi ? (sda/ats)

C’est une expérience. Non, Mr. Maurer, ce n’est pas un expérience, c’est simplement de revenir dans un système sain, FRANC de DETTES, qui fait de son peuple non plus des esclaves, mais des êtres humains à part entière, qui sont considérés pour QUI ils sont vraiment, des souverains. C’est un risque très très grand pour changer notre système vous parlez donc du système actuellement en place, qui peut seulement exister parce que les grands médias et la politique, qui sont payés par la banque, continuent à alimenter notre peur, le manque ? La politique, les grands médias, l’éducation traditionnelle, la médecine traditionnelle, qui font tous partie de lobbies, ont jusqu’à lors fait un bon travail en nous faisant croire ce qu’ils disent. Alors que si nous commencions à simplement écouter notre voix intérieure, notre cœur, qui connaît la vérité depuis toujours, nous nous rendrons tous compte que ce système est basé sur du mensonge et de la fraude. Le système a beaucoup de succès et fonctionne depuis des années Monsieur Maurer, vous devez bien être d’accord avec moi que ce système qui a beaucoup de succès et qui fonctionne depuis des années fonctionne pour VOUS, les politiciens, les médias, notre système d’éducation, tous ceux qui sont PAYES par les banques, mais avez-vous vraiment pensé au peuple, NOUS qui PAYONS pour entretenir ce système en place ? A toutes ces femmes et ces hommes qui n’arrivent pas payer leurs factures à la fin du mois, qui n’ont pas le temps de voir leurs familles, qui n’ont pas le temps de faire du sport, on ne parle même pas de vivre et d’exercer leur passion ou d’offrir leurs dons et talents au monde, pour enrichir la planète et la communauté. Le risque de changer ça c’est trop grand pour les citoyennes et les citoyens. Encore une fois, Cher Monsieur Maurer, vous parlez des citoyennes et les citoyens, mais soyez honnête, en disant ceci, vous pensez à VOUS, à tout ce système en place qui profite de son peuple depuis beaucoup trop longtemps déjà, qui le garde dans la peur !

 

Les initiants veulent redonner le contrôle de la masse monétaire à la Banque Nationale Suisse, pourquoi vous ne voulez pas ce contrôle ?

Tout d’abord parce que la BNS n’est pas d’accord avec ça, on veut pas cette compétence. Mais c’est votre travail, Monsieur Maurer, c’est ce qu’on attend d’un gouvernement qui dont la première ressource sont les humains. C’est eux avec leur créativité qui créent de la richesse pour un pays ! et je pense aussi que la compétence n’est pas aux banques nationales Monsieur Maurer, vous l’admettez même, le contrôle de la création de l’argent et de la BNS vous a totalement échappé. Dans la constitution Suisse, il est dit que 2/3 du profit doivent revenir aux cantons et 1/3 à l’État, alors que nous savons aujourd’hui que la BNS fait 53 Mia. de profit déclaré chaque année, avec lequel elle nourrit les soi-disant ‘dettes’ des banques qui créent l’argent du néant ! C’est totalement aberrant. Sur ça, plus de 100 Mia par année s’en vont nourrir les guerres à l’étranger et d’autres actions douteuses ! Tout ceci vous échappe même à vous ! Sans parler du peuple qui est dans l’ignorance totale de tous les enjeux. Nous avons de la chance, Monsieur Maurer, parce que nous sommes une démocratie, et que la BNS devrait appartenir au peuple ! on ne connaît pas le business comment vous pouvez dire ça, Monsieur Maurer ? Mais vous DEVEZ savoir ce qui se passe à la BNS, vous devriez être un représentant du peuple et être parfaitement informé de ce qui se passe dans les banques ! et le risque et aussi plus grand pourquoi, parce que vous perdriez le contrôle ?, seulement 3 Pourcent en Suisse sont au directoire de la Banque Nationale et ça c’est aussi un risque. 3 % de qui ? Des représentants du gouvernement ? C’est justement pour cela qu’il est grand temps que la BNS devienne une Coopérative, qu’elle revienne au peuple, et que les profits reviendront au peuple. Au lieu de mettre 80 % de notre temps à disposition pour chercher de l’argent, le peuple créera la richesse, en trouvant des solutions pour tous les maux qui existent, et la BNS se chargera de payer nos routes, les écoles, basés sur une nouvelle économie régénératrice.

 

La Suisse est une place financière importante, elle pourrait faire preuve de courage dans ce domaine.

… le risque est trop grand, mais on parle de rétablir la vérité, et le risque est trop grand pour qui ? Je pense pas que la Suisse comme Place Financière mondiale avec beaucoup des entreprises multinationales peut expérimenter dans ce sens, ce n’est pas expérimenter, Cher Monsieur Maurer, c’est de ramener la vérité parmi nous, cette vérité incroyable aussi que les grands multinationales sont financées par ce même système, beaucoup ne travaillent pas pour la sauvegarde de nos terres, du bien-être du vivant. Personne veut comprendre, personne n’acceptera ça, vous parlez donc pour le peuple ? Il est clair que si vous ne laissez pas passer l’information de comment l’argent est crée, qu’il est crée du néant, et que nous le peuple le créons en demandant un crédit, que l’on nous loue par la suite l’argent que NOUS, les souverains, avons créé, et que les banques socialisent les pertes et privatisent les profits, personne ne comprendra ! Mais surtout, PERSONNE acceptera de continuer à jouer ce jeu là, déjà beaucoup trop longtemps en place. Le risque à la fin pour les petits Suisses et les Suisses est trop grand pour nous. Monsieur Maurer, je me permets de vous dire que nous ne sommes PAS petits, personne l’est. Nous sommes tous des êtres humains à part égale, et nous avons TOUS les mêmes droits. Il est grand temps que ce système, basé sur du mensonge change, il est grand temps que le peuple Suisse reprenne sa Souveraineté. Que nous guérissions de toute l’atrocité qui a eu lieu dans le passé ! C’est maintenant ! OSONS ! Ensemble ! Nous pouvons le faire, et nous pouvons être l’exemple que nous attendions tous. La Suisse rentrera dans l’histoire, comme Victor Hugo l’a bien dit : La Suisse, dans l’Histoire, a toujours le dernier mot.

Coco Tache supports

4 jours d'amour... du 9 au 12 mai à Arolla, Suisse, rejoignez Au coeur des Temps

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account