Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Qu’est-ce qu’on chante ? Le 7 octobre à Pully

Le jeudi 6 octobre, nous avons savouré la musicomédie ‘Qu’est-ce qu’on chante ?’ au théâtre de la voirie à Pully. Une panoplie de chansons, un jeu fantastique entre les musiciens et acteurs-chanteurs ! Un délice pas seulement pour l’ouïe, mais aussi pour les yeux et les sens ! La complicité entre les acteurs se faisaient véritablement ressentir et a fait vibrer pas seulement les cellules, mais toute la salle. Un moment ‘volé’ d’une heure et demie, que nous vous recommandons grandement de savourer quand l’occasion se présente aussi pour vous.

 

François Bettens, le pianiste : L’amitié et le travail.

On s’est rencontré un peu par hasard. On a fait un petit spectacle dans mon salon avec quelques amis et un verre de vin rouge. De ce moment est sorti du travail, c’est comme presser un raisin, faut attendre qu’il soit mûr et on presse, et ensuite il y a un bon jus ou un mauvais jus qui sort, et là je crois que c’est un bon jus qui est sorti. Un jus de tous les goûts, toutes les ambiances, toutes les atmosphères, un peu d’ironie, un peu d’amour un peu de swing, un peu de Mozart, un peu de rock, toutes les époques aussi, c’est une mosaïque de musique, mise ensemble avec une petite partie théâtrale qui permet de passer d’un endroit à l’autre. A la fin ça donne un tableau multi-ambiance, varié, et malgré tout avec une bonne unité musicale, un bon dialogue entre les musiciens, un bon ciment, et aussi de la liberté… on commence à se sentir sans se regarder, un peu plus de liberté, plus de souplesse.

 

Sacha, la chanteuse : Mes meilleurs amis malgré notre différence.

En fait, j’ai rencontré Steven, le chanteur, parce qu’il tournait un clip. Il était chanteur de jazz en Suisse Romande, déjà pas mal connu, déjà un public, et j’étais modèle dans son clip, parce que je connaissais la couturière pour les vestes du clip… je lui ai dit que je chante, et je lui ai demandé s’il était intéressé pour faire un duo ? Et il était partant. Il aimait bien sa carrière solo, mais disait qu’il aimerait vraiment bien faire un duo homme/femme. Il bossait avec deux pianistes, François et Guy, et en fait ce qui est assez incroyable, c’est que Steven et François font maintenant partie de mes meilleures amis, malgré que nous sommes tous complètement différents, mais ensemble, ça colle… et c’est ça qui est vraiment très très chouette. Sur scène c’est magique parce que l’on sait que l’on à qu’à se regarder, et si l’on se perd, si on a un problème, l’autre le voit. On est comme une famille. On prend un plaisir fou à travailler ensemble et quand on arrive aux répétitions, on commence par se raconter d’abord nos vies pendant une heure et on se rend compte que c’est le moment de bosser.

 

Steven Gallavin, le chanteur : La complicité sur scène

… ce qui me frappe c’est la complicité qui vient de plus en plus éveiller notre complicité sur scène. Un coup d’œil et on se comprend, Camille et moi. On n’a plus besoin de se parler et on sait exactement ce que l’un et l’autre pense.

 

Coco Tache supports

SACHA

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account