Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Nous avons tout pour changer un système qui a été créé par les hommes pour le développement économique.

À tous les amis de ce réseau, je veux dire que c’est un grand plaisir de faire partie de ce groupe et de voir la préoccupation de chacun pour ce qui se passe au Brésil et dans le monde, avec tout l’impact environnemental causé par la destruction de la forêt et par la contamination des eaux. Ce qui se manifeste aujourd’hui dans le monde au sujet de ces destructions attire l’attention de chaque personne qui mange, boit, respire et vit sur cette Terre. Je crois qu’il est temps que chacun réfléchisse personnellement à la façon dont nous pouvons imaginer l’avenir des générations futures si nous laissons la terre contaminée pour qu’elles puissent vivre. Je crois que l’appel au changement qui se produit dans le monde est très important pour notre réflexion personnelle afin que nous commencions à prendre la responsabilité de la destruction et de la contamination qui se produisent sur la planète Terre.

Chaque personne qui vit aujourd’hui ici, au sommet de la Terre, doit veiller sur les eaux, faire attention aux déchets qu’elle produit, se préoccuper des émissions industrielles, de ceux qui jettent des pesticides sur Terre, de ceux qui consomment des aliments contaminés et qui mangent de la viande avec des hormones, de ceux qui polluent les rivières… Tout ce qui pollue la Terre doit être une préoccupation pour l’humanité car nous sommes exposés à une grande catastrophe qui va nous mener à notre propre destruction.
Ici, nous faisons notre part. Je suis en train de construire le Centre Yorenka Tasorentsi (Sagesse du Créateur), après avoir construit le Centre Yorenka Ãtame (Sagesse de la forêt). Nous plantons et reboisons, nous partageons avec d’autres peuples et communautés une vision sur tous les problèmes qui se produisent en raison de l’incendie et de la destruction de la forêt et de la contamination de nos rivières. Nous appelons les jeunes à faire partie de ce mouvement, ainsi que les hommes d’affaires, les industriels, les consommateurs et chaque personne qui vit et dépend aujourd’hui des aliments que nous produisons et qui nourrissent notre pays et le monde.

Je vois aussi une autre chose importante que nous travaillons ici à Yorenka Tasorentsi : nous construisons ce centre avec force et chaque jeune qui est ici chaque jour, chaque heure, travaille aussi avec son esprit et sa conscience, en regardant ce qui se passe sur Terre afin que nous puissions créer un espace où nous pourrons attirer l’attention du monde. Nous voulons planter ici au moins 10 millions d’arbres, nous allons récupérer les berges des rivières et restaurer les espaces, et créer une autre façon de créer la durabilité, en reboisant avec des arbres fruitiers, en construisant des étangs à poissons, en travaillant avec la faune indigène et les animaux domestiques d’une manière différente. Nous avons tout pour changer un système qui a été créé par les hommes pour le développement économique, le développement social et pour nourrir les gens. Je pense que nous devons y réfléchir. Nous devons savoir comment notre gouvernement fait face aujourd’hui aux problèmes qui touchent les peuples autochtones, qui sont les plus grands protecteurs et gardiens du savoir millénaire qui dit que si la Terre n’a pas de forêt, nous vivrons une grande sécheresse qui pourrait tuer l’humanité par la chaleur, par le feu. Ce n’est pas nouveau. Nous le disons depuis longtemps. C’est pourquoi je demande à chacun que ce mouvement ne soit pas le mien, mais celui de chaque Brésilien, de chaque nation de la Terre, car celui qui souffrira de cette destruction ne sera pas seulement Benki, pas seulement mes enfants, mais l’humanité. Nous devons apporter cette réflexion en nous : comment pouvons-nous planter la Terre ? Aujourd’hui, nous savons que le réchauffement de la planète est dû au fait que nous manquons d’arbres au sommet de la Terre. Tous les pâturages, les brûlis, exterminent tout, et l’oxygène est en train de finir. La forêt a le plus grand potentiel pour nous fournir de l’oxygène, et elle le fait naturellement, et nous devons en parler à notre conscience. Je souhaite compter sur le soutien de tous : ne soyez pas seulement un être humain, mais aussi la terre, la forêt, les animaux, l’eau, car c’est d’eux que nous survivons. Un gros câlin à tout le monde. Nous sommes ensemble dans ce défi. Yorenka Tasorentsi sera une voix de transmission et de transition de la pensée. Nous serons ici pour rééduquer la société de la planète Terre, pour rééduquer les êtres humains sur Terre. C’est ce à quoi nous travaillons.

Benki.

Co-traduit de l’anglais avec www.DeepL.com/Translator

NiceFuture supports

BENKI Piyako – Ashaninka - éveilleur de conscience, au service de la Mère Terre.

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account