Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Pourquoi la téléphonie mobile et 5G sont-elles dangereuses ? Les 6 cauchemars de Martin Pall

Entrevue avec le Dr Martin Pall, Professeur émérite de biochimie et de sciences médicales fondamentales à l’université de l’État de Washington

Lors de notre rendez-vous au Parlement Européen à Bruxelles avec Michèle Rivasi, frequencia a saisi l’opportunité d’interviewer le Dr. Martin Pall… sur ces 6 cauchemars. Tous des faits prouvés scientifiquement, qui illuminent une grande partie de ce fléau que constitue l’exposition aux CEM’s.

Martin Pall :  D’abord j’aimerais vous dire que mes six cauchemars ne font vraiment aucun sens aussi longtemps que l’on ne comprend pas ce qui se passe véritablement et que l’on ne prend pas connaissance des CEM’s (champs électromagnétiques) mais je vais faire du mieux que je peux.

Je sais que ce que je vais dire peut ressembler à des prédictions farfelues, mais elles ne le sont pas. Voici donc mes six pires cauchemars. Toutes des choses sont déjà bien avancées dans notre société, où l’on voit des effets importants de la radiation sur l’humain et l’animal. Et cela a été prévu depuis longtemps, bien avant la 5G, l’implantation de la 4G et l’installation de radars dans les voitures pour qu’elles puissent conduire par elles-mêmes.

Martin Pall Cauchemar 1 : La reproduction

Le premier cauchemar est la reproduction. D’après des études sur des animaux, nous savons que l’exposition à des radiations même à l’intérieur des régulations de sécurité sur des périodes de 100 à 160 jours chez les souris, peut entraîner leur chute de reproduction jusqu’à près de zéro. On parle des effets cumulatifs des CEMs de sorte que les effets s’aggravent de plus en plus et compte tenue de la période de la mise bas des souris qui est seulement de 30 jours.

Ainsi, vous pouvez observer plusieurs portées durant cette période et vous allez constater une réduction immédiate sur la production de la reproduction, respectant même les valeurs limites des CÉM. Le taux d’infertilité devient de plus en grand bien jusqu’à tomber quasi à 0 à 160 jours. Nous constatons des effets similaires chez les humains, en particulier en ce qui concerne la fertilité masculine, dans notre population. Une méta-analyse a été publiée par Levine Atoll en 2017 relevant que le nombre des spermatozoïdes était tombée en dessous de 50 % de la normale dans tous les pays technologiquement avancés du monde. Depuis, les choses se sont empirées. En 2018, des études ont été réalisées sur la fertilité masculine en Finlande et au Danemark où, dans un cas, 78 % et dans l’autre, 79 % des hommes se situaient soit dans la rayon de faible fertilité, soit dans le rayon de l’infertile, ce qui s’est beaucoup aggravé encore l’année qui a succédée la publication de l’étude de Lavine. En cette année 2019, une étude Suisse est sortie, où 62% des jeunes hommes qui devraient être les plus fertiles étaient infertiles. Je veux dire, c’est absolument époustouflant. Je ne peux pas vous dire avec certitude qu’il s’agit ici aussi d’une question de temps, mais ce qui est probable c’est que la population va s’effondrer et que nous allons probablement aussi tomber à zéro dans de nombreux pays du monde dans deux ou trois ans. D’après les études sur les animaux, ces incidents qui semblent être irréversibles ou apparemment irréversibles pourront entraîner l’extinction dans un court laps de temps. Et que fera la 5G ? Elle pourrait bien accélérer tout cela d’un facteur 10 ou quelque chose comme ça, à cause de son extraordinaire activité. Nous nous trouvons donc déjà dans une situation épouvantable et ce dont nous parlons essentiellement avec la technologie 5G, c’est d’un suicide quasi instantané en matière de la reproduction. Vous savez, je ne peux pas prédire exactement à quelle vitesse la 5G va faire fonctionner cette chose, mais je m’attends à ce qu’en me basant sur ces propriétés que ce sera assez rapide.

Martin Pall, cauchemar nr 2: les effets neurologiques et neuropsychiatriques

Il y a les effets neurologiques et neuropsychiatriques qui sont déjà très avancés dans notre population, on a parle de : Je n’arrive pas dormir, je suis tout le temps fatigué, je suis déprimée, ma mémoire ne fonctionne pas, je suis anxieuse, j’ai des troubles cognitifs, je ne peux pas me concentrer et ainsi de suite. Ce sont des choses qui sont extrêmement répandues dans notre population aujourd’hui.

Martin Pall, cauchemar nr 3: Des effets cumulatifs sur la structure du cerveau

Nous avons toutes les raisons de penser que le mécanisme sous-jacent impacte principalement notre cerveau. Quand on regarde chez les animaux, l’on constate des effets cumulatifs sur la structure de leur cerveau. Cela devient de plus en plus grave avec le temps de l’exposition au même type de ces CEM et au point où ils sont extrêmement touchés sur une période de plusieurs mois, ceci toujours dans les règlements de sécurité. Rien ne devrait donc arriver mais les effets graves parlent pour soi. Je m’attends donc que ce soit pareil quant à l’exposition des humains. Notre fonction cérébrale collective pourrait bien se désintégrer complètement. Il y a un an et demi, j’ai estimé le temps entre 5 et 7 ans, mais maintenant, je dirais que c’est environ un an de moins, genre 4 à 6 ans. Ce sont des estimations approximatives, très approximatives et vous direz que cela n’arrivera peut-être pas, du moins pas si vite. C’est tout à fait possible, mais tu sais, nous sommes en train de prendre des risques que aucune société rationnelle sur terre ne peut se permettre de prendre. Je veux dire, cela n’a absolument aucun sens et soyons très clairs, si notre fonction cérébrale collective s’effondre, nous sombrerons dans un chaos total parce que tout dépend d’elle. Qu’est-ce que la 5G va donc faire, eh bien je dirais qu’elle va énormément accélérer les choses et nous pourrions donc parler de 6 mois, 8 mois, je ne sais pas. Des effets graves sont signalés en Suisse et j’ai aussi reçu des rapports de la Californie du Sud qui indiquent que des choses semblables se passent là-bas. Nous avons de bonnes raisons d’être très préoccupés à ce sujet.

Martin Pall, cauchemar nr 4: les effets sur l’ADN

Les effets sur l’ADN de nos cellules sont une préoccupation très importante, nous savons qu’elles proviennent essentiellement de l’attaque des radicaux libres et que les radicaux libres sont générés par le mécanisme de base qui est impliqué en réponse à l’exposition aux CEM qui cause les types de mutations les plus importants qui sont étudiés en génétique humaine, comme les réarrangements chromosomiques et les mutations du nombre de copies et de points. Ils produisent également les mutations qui sont impliquées dans la cause du cancer au niveau cellulaire. Tout cela est donc très préoccupant et, encore une fois, et je dois dire ici qu’en ce qui concerne la population humaine, je ne sais pas exactement où nous en sommes. Je suis très méfiant à ce sujet, mais je n’ai aucune preuve définitive qui me dit où nous en sommes. Le patrimoine génétique humain est pour moi très préoccupant. Nous parlons de la somme de tous les gènes de l’humanité qui nous permettent de survivre en tant qu’espèce et si cette espèce est très fortement contaminée par ces mutations, nous allons disparaître avec elle. Cela prendra plus de temps que ces autres choses, mais il se peut que ce soit tout aussi certain en ce qui concerne ce qui va se passer en conséquence. Permettez-moi de dire encore une chose à ce sujet, l’une des choses que vous obtenez des effets de l’ADN sont les réarrangements chromosomiques. Si les êtres humains ont des réarrangements chromosomiques différents, nous ne serions pas en mesure de produire des descendants comme nous allons essentiellement fonctionner comme une espèce différente. Et comme ce processus de fécondation ne va pas fonctionner correctement, si bien qu’à part les effets sur la reproduction que nous voyons à court terme, nous avons ces effets à long terme que si notre patrimoine génétique est fortement contaminé par ces réarrangements. Ces choses s’aggravent de plus en plus quand on les regarde, et elles deviennent presque inimaginables.

Martin Pall, cauchemar nr 5: le travail du CEM

Parlons d’un autre cauchemar, le travail du CEM par l’activation des canaux calciques à barrière de tension. La première chose qui en résulte est que vous obtenez des augmentations importantes du taux de calcium intracellulaire, ce qui cause toutes ou presque toutes les autres choses qui sont produites par les CEM’s. Si je soulève cette question, c’est parce que je suis très préoccupé par l’apparition très précoce de la maladie d’Alzheimer et que je m’inquiète en partie parce qu’il y a beaucoup de preuves qu’un excès de calcium intracellulaire joue un rôle essentiel dans cette démence. C’est ce qu’on a appelé l’hypothèse du calcium de la maladie d’Alzheimer. Il existe beaucoup d’articles à ce sujet. Maintenant, quand on observe les effets immédiats des CEM et que nous avons beaucoup de preuves que c’est la cause centrale de la maladie d’Alzheimer, nous devrions évidemment être inquiets à ce sujet, non ? Nous devrions nous inquiéter. Nous constatons dans la population humaine un abaissement de l’âge de l’apparition de la maladie d’Alzheimer. On les appelle aussi les démences numériques. Ce sont des gens qui sont dépendants de leurs appareils numériques et qui développent des démences à cause de cela. Il n’est pas certain qu’ils soient semblables ou différents de ceux de la maladie d’Alzheimer, je veux dire qu’ils n’ont pas vraiment été étudiés. Je veux dire, c’est soit comme la maladie d’Alzheimer, soit ce n’est pas la même chose, mais au moins cela soulève la question de savoir si l’exposition aux CEM peut causer des démences et soutient qu’elle le peut. Il existe des études épidémiologiques sur l’exposition aux CEM qui confirment qu’ils augmentent le taux de la maladie d’Alzheimer et nous savons maintenant que l’exposition aux CEM peut aussi augmenter les niveaux de la protéine bêta-amyloïde qui joue un rôle causal clé dans la maladie d’Alzheimer. Divers arguments en témoignent. Peut-être que tu vas dire que ce n’est pas définitif, mais après écouté ça, peux-tu toujours le dire ? Tu sais, il y a beaucoup d’animaux qui ont la maladie d’Alzheimer. Ils développent des changements dans certaines circonstances ou ils développent des choses qui sont essentiellement identiques à ce que vous voyez chez les humains. Les études animales et humaines sont très semblables. Deux études ont été publiées, l’une en 2013 et l’autre en 2016, sur les pulsations de CEM causant la maladie d’Alzheimer très tôt chez le rat, et l’étude de 2013 qui démontre que seulement une courte série d’impulsions, appelées impulsions nanosecondes, suffit, pour donner à de jeunes rats de deux mois, qui correspond à l’âge adolescents chez l’humain. Les rats vivent environ trois ans, on peut donc calculer le temps du moment du vieillissement humain et ce qui se produit, c’est que si vous donnez une série d’impulsions de seulement 100 nanosecondes à des intervalles de 10 millisecondes, les rats développent à 100 % à un stade très précoce de la maladie d’Alzheimer. Nous donnons donc 100 pulsations sur 1 seconde à un rat âgé de deux mois, et on attend 18 mois, ce qui arrive, c’est que tous ou presque sont atteints de démence d’Alzheimer très tôt dans leur développement. Si mtn. vous faites la même étude, une fois, et tous les jours, on remarque qu’ils développent la maladie d’Alzheimer très tôt et beaucoup plus rapidement. Au lieu d’attendre 18 mois, on voit les effets déjà à 4 à 8 mois. 4 à 8 mois, c’est après une radiation à deux mois. On parle de rats âgés de 6 à 10 mois et je dis que les rats vivent environ 3 ans. De très jeunes rats sont donc déjà atteints de la maladie d’Alzheimer et on ne parle que des impulsions de CEM. Mtn. parlons de la 5G. La 5G est extraordinairement pulsée et nous pourrions facilement développer une maladie d’Alzheimer précoce 100% universelle chez l’homme, à partir de la radiation 5G. Sommes-nous certains de ce qui se passe ? Non, nous n’en avons jamais fait l’expérience, mais il est éminemment plausible que cela puisse se développer et qu’il soit absolument insensé d’émettre de la 5G avec ce genre de risque, c’est fou.

Martin Pall, cauchemar nr 6: les effets cardiaques des champs électromagnétiques

Permettez-moi donc de vous dire que le numéro six est quelque chose que je viens d’ajouter à ma liste de cauchemars et je vous dirai pourquoi dans une minute. Nous avons beaucoup d’études sur les effets cardiaques des champs électromagnétiques et les effets qui sont produits impliquent le contrôle électrique du cœur afin que vous puissiez obtenir une tachycardie instantanée des expositions aux CEM. Avec le temps, on observe des effets cumulatifs sur le cœur, comme la bradycardie et les arythmies, en particulier lorsqu’elles sont associées à la bradycardie. Ils sont souvent associés à la mort cardiaque subite et nous avons des études animales qui montrent que les expositions aux CEM peuvent causer une mort cardiaque subite. Nous avons donc toutes ces choses et c’est évidemment une situation très grave. Nous avons beaucoup de jeunes athlètes qui meurent au milieu d’une compétition sportive et qui meurent d’une mort cardiaque subite, il n’y a aucune preuve de ce qui se passe, mais c’est l’explication évidente. Ce qui se passe, que ce soit dans la physiologie, que ce soit la cause, la raison pour laquelle nous avons cela, c’est que dans le coeur humain et animal, nous avons certaines cellules appelées cellules stimulatrices cardiaques qui régulent le rythme cardiaque. Ils sont situés dans la partie du cœur appelée nœud sinusal et ils ont une densité très élevée de ces canaux calciques à barrière de tension qui sont les cibles des CÉM. Nous avons toutes les raisons de croire qu’il s’agit d’un impact direct sur les cellules du stimulateur cardiaque dans la partie sinusale du cœur. Il est intéressant de noter qu’il y a une étude, et une seule à ma connaissance, qui a montré que lorsque vous exposez des animaux à des CÉM pendant un certain temps et que vous regardez ensuite le cœur de ces animaux, vous trouvez une dégénérescence du nœud sinusal du cœur, qui ressemble beaucoup à la dégénérescence que l’on observe dans l’insuffisance cardiaque, à cause des expositions chroniques ou répétées aux CEM : Je pense que c’est probablement ce qui cause la bradycardie et rend les animaux et les humains aussi très sensibles à ces effets des CEM.

Une des raisons pour lesquelles je me suis beaucoup intéressé à cette question est la suivante : Depuis fin décembre 2019, nous parlons de 9 mois, il y a eu 31 morts de chevaux de courss. Ils sont tous morts en pleine course, c’est absolument extraordinaire ! Et, il y a 36 antennes de différentes sortes sur la piste de course de Santa Anita et dans le parc de Santa Anita, où se trouve l’écurie des chevaux. La densité des expositions est très élevée. Bien sûr, la 5G menace de nous donner des densités d’exposition encore bien plus élevées et c’est pourquoi tout cela doit être lié à la 5G et les antennes 5G produiront aussi de la 4G qui est aussi très dommageable. L’interprétation en ce qui concerne les décès de chevaux de course dus aux effets cardiaques est alors assez évidente et nous devrions nous inquiéter des effets similaires chez les humains et permettez-moi de dire qu’il y a d’autres pistes de course qui connaissent également ce genre de décès, mais pas en même nombre. Santa Anita n’est donc pas un cas unique. Les autres décès de chevaux de course au même endroit sont également intéressants et ils impliquent une fracture massive des os où le cheval court et tombe, se casse une jambe et un tas d’autres os. Les chevaux ont des fractures massives des os et doivent bien sûr être tués parce que qu’ils ne peuvent survivre comme ça. La question est, comment cela peut-il arriver avec une exposition aux CEM ? Je pense que la réponse est en fait très simple. Lorsque nous activons ces canaux calciques à barrière de tension, on obtient une grande quantité de calcium qui s’écoule dans les cellules. Cela a pour effet d’appauvrir le calcium extracellulaire, le calcium qui se trouve à l’extérieur des cellules et donc de faire chuter ces niveaux. Ce que notre corps fait lorsque le calcium extracellulaire est faible, c’est sécréter l’hormone parathyroïdienne qui retire ensuite le calcium des os pour rétablir les niveaux de calcium extracellulaire. Si cela ne se produit qu’une ou deux fois, ce n’est probablement pas un gros problème, si vous continuez à le faire encore et encore avec des expositions intermittentes aux CEM, vous allez provoquer un affaiblissement grave des os et vous allez avoir des effets beaucoup plus importants. Les chevaux de course exercent un stress énorme sur leurs os, donc ce n’est pas vraiment surprenant. Nous voyons maintenant chez les humains de plus en plus de problèmes de fracture osseuse, alors tout cela est vraiment extraordinaire. Toutes ces choses que nous voyons, nous pouvons les comprendre et nous constatons des effets très graves. Ce ne sont peut-être pas les seuls effets graves que nous voyons. J’en ai prédit un certain nombre d’autres et je ne sais pas s’ils se produisent vraiment. Mais nous prenons des risques absolument horribles et c’est absolument inadmissible.

Quel est mtn. ton plus grand espoir et ton plus grand rêve pour le monde ?

Mon plus grand rêve est d’arrêter la 5G et de commencer à réduire notre exposition à d’autres choses parce que nous devons faire les deux. Il existe de nombreuses façons de réduire l’exposition tout en continuant à profiter des fruits d’une grande partie de cette technologie. Ce n’est pas comme si c’était impossible à faire, pas du tout. C’est ce que nous devons faire et si nous ne le faisons pas, nous serons partis. Nous allons juste prendre le chemin de… beaucoup d’autres espèces vont disparaître, et ce sera tout. Tu sais, c’est ça et permets-moi de te dire qu’il est prévu de mettre la 5G dans toutes sortes de pays du tiers monde, donc nous ne parlons pas seulement de choses qui vont avoir un impact sur les régions technologiquement avancées du monde. Nous allons avoir un impact sur presque toute la planète. Et je dois dire que si nos fonctions cérébrales vont en enfer, ce que je prévois, et que nous vivons toujours dans un monde doté d’armes nucléaires, qui va dire ce qui va se passer alors ?

Un dernier mot ?

Nous devons faire une chose dont nous n’avons pas encore parlé, nous devons faire pression sur les organismes de réglementation parce que les lignes directrices en matière de sécurité ne prédisent tout simplement pas les effets biologiques et ne prédisent donc pas la sécurité. Et par conséquent, toutes les allégations de sécurité qu’ils font sont tout simplement fausses. Il faut en tenir compte, lorsqu’ils prétendent que les lignes directrices en matière de sécurité nous protègent, ils ne le font pas. Deuxièmement, je pense que nous devons insister sur le fait que nous ne renonçons pas à nos droits en vertu du code de Nuremberg. Ces droits nous garantissent que nous ne ferons pas l’objet d’expériences sans notre consentement éclairé et ils nous garantissent tout un tas d’autres choses et nous devons dire que ce n’est pas acceptable et ne le sera jamais.

Coco Tache supports

Stop 5G – Halleluja... Un miracle s'est produit. Nous avons été écouté

NEWSLETTER

Subscribe to our NEWSLETTER
You are free to unsubscribe at any time.
We respect your privacy !

SUIVRE

Contactez l'auteur

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de plus d'information, envoyez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours d’envoi

Copyrights 2020 all right reserved - 7sky.life | powered by Concept-Web

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Connect with Facebook

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account